INSECTICIDES AGRICOLES : ALERTE AU MASSACRE!

de | 15 octobre 2020

Article mis à jour le 15-10-2020

Relais d’information  (©LIBÉRATION) :

Depuis vingt ans, une nouvelle classe d’insecticides est massivement utilisée en agriculture. Les néonicotinoïdes. Mis sur le marché depuis le début des années 1990, ils occupent aujourd’hui 40% des ventes d’insecticides agricoles, et leur chiffre d’affaire se monte à 2,63 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

Or, semble indiquer une vaste méta-analyse de la littérature scientifique disponible – plus de 800 articles parus dans des revues à comité de lecture – réalisée par une équipe internationale, ces insecticides seraient responsables, au moins en partie, d’un effondrement des populations d’insectes, nuisibles ou non pour l’agriculture, mais aussi, directement et indirectement, d’invertébrés aquatiques et du sol (lombrics…), et des oiseaux communs. Autrement dit, le très populaire effondrement des colonies d’abeilles domestiques ne serait qu’un exemple, plus visible, d’un massacre général.

Un massacre qui met en péril les écosystèmes sauvages, la biodiversité, mais également l’agriculture, en la privant de pollinisateurs et d’auxiliaires (insectes, oiseaux) qui l’aident à lutter contre les ravageurs des cultures sans pollutions. Un massacre dont chaque conducteur d’automobile de plus de 50 ans a une expérience directe: il lui suffit de se souvenir de la densité d’insectes qui s’écrasaient sur son pare-brise la nuit, il y a 30 ans, lorsqu’il roulait dans une campagne agricole, et de comparer avec la situation actuelle.

La suite de l’article en ligne : LIBÉRATION  ©http://sciences.blogs.liberation.fr ________________________________

Lire aussi   « Le changement climatique va transformer la forêt et le paysage franciliens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.