L’aventure du Jazz, film de Louis PANASSIÉ

« L’Aventure du Jazz » Version 1972 (bande annonce en bas de page).

 Ni les disques ni même un concert ne peuvent donner au public une image du jazz aussi vivace qu’un film bien fait. On l’a bien vu lors des premières projections de « L’AVENTURE DU JAZZ »  …/… Rendus conscients par l’expérience de la grande importance de leur film, Louis et Claudine Panassié ont voulu le perfectionner en y incorporant de nouvelles séquences, destinées à combler des lacunes de la première version. C’est pourquoi ils sont retournés aux États-Unis pour filmer une très belle aventure….»
Hugues Panassié

L’AVENTURE DU JAZZ, TRENTE ANS APRES.

©Louis et Hugues Panassié

Louis et Hugues Panassié vers 1970

La suite fut pourtant cruelle et rapide : Louis Armstrong partit le premier et, lorsque la troisième et dernière campagne de tournage s’ouvrit en 1972, d’autres avaient déjà suivi. Récemment, Buddy Tate et John Lee Hooker ont en quelque sorte fermé la marche : il ne reste aujourd’hui pratiquement plus d’acteurs de « L’Aventure du Jazz ». Mais ni les images, ni la musique, n’en ont vieilli pour autant : le recul du temps n’a fait qu’en augmenter la densité, l’intensité de l’émotion.

Cheville ouvrière du film de son fils Louis, Hugues Panassié partit à son tour, à la fin de 1974, rejoindre tous les vieux amis qui lui avaient fait cadeau de leur apparition dans « L’Aventure du Jazz », don royal et maintenant irremplaçable témoignage… de même qu’il avait été le premier dans les années trente à révéler à l’Amérique tout un pan de sa propre culture, Hugues Panassié était ainsi également à l’origine du film que les Américains euxmêmes n’ont jamais eu l’idée de faire en cent ans de jazz… comprenne qui pourra.

Le passage du vinyle au laser nous offre, pour cette nouvelle édition d’extraits de la bande sonore du film, deux demi-heures supplémentaires. Nous nous sommes donc lancés dans la chasse aux inédits et avons replongés dans nos vieux souvenirs et la soixantaine de bandes magnétiques qui allaient avec.

Et des inédits, il y en avait ! D’abord provenant des tournages de 1972, postérieurs à la parution des albums de l’époque. Ensuite, résultant de choix cinématographiques, ce qui n’enlevait rien à leur valeur musicale. De quoi même éditer un troisième CD (qui sait ?) et même peut-être un quatrième…

Inédits ou non, nous sommes repartis des bandes originales. Vous connaissez peut-être le contenu des deux albums de 1971. Mais pas le reste ! Alors, en plus des morceaux ici réédités, à vous la première version de « Chez Panassié » des Panassié Stompers, les Milt Buckner-Jo Jones de 1972, le drumming étonnant de Michaël Silva ; à vous ce très émouvant Music on my Mind chanté par « Willie the Lion » Smith, les Stars of Faith se produisant dans leur propre paroisse, Charlie Shavers chantant le blues. A vous aussi ces moments privilégiés passés chez Sister Rosetta Tharpe et que nous avons reconstitués en toute continuité. »
Laurent VERDEAUX      ©https://sites.google.com/site/louispanassie/

Voici la bande annonce du Film :


L’Aventure du Jazz par hpan79
________________________

 

Une réflexion au sujet de « L’aventure du Jazz, film de Louis PANASSIÉ »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.