Le Poulet à l’estragon

 Voici la nouvelle recette que j’ai reçu de Bernard P. amateur comme moi de modélisme ferroviaire:

« 31 janvier 2001,
Puisque tu as eu la gentillesse de me « publier », je t’en envoie une autre, qui celle-ci est tout à fait originale. Il s’agit du poulet à l’estragon et aux fenouils. Facile, pas cher, rare (du moins dans mon quartier) ».

Découpe les cuisses, les blancs et les ailes de ton ou de tes poulets (suivant le nombre de convives). Écrase les carcasses, mets les dans une casserole, couvres-les d’eau et laisse mijoter une heure environ.

Je sais, tu es en train de te dire que je te donne la recette du bouillon de poule! Attends! Ça commence à peine!

Pendant que ton bouillon se fait, tu épluches (il ne faut rien laisser de vert) tes fenouils (1 par personne s’ils sont assez beaux). C’est le moment, le fenouil est un légume d’hiver, de novembre à février, en gros.

Tu vas ensuite mettre à cuire dans ton bouillon de poule, tes fenouils (ils cuiront 45 mn), puis, un quart d’heure après les cuisses de poulet (il leur faudra une demi-heure), et encore un quart d’heures après les blancs et les ailes (a qui 15 mn suffisent).

Tu ressors donc tout ce petit monde en même temps.

Avec le bouillon, 50g de beurre et deux cuiller à soupe de farine, tu fais un roux blond : fais fondre le beurre dans la casserole, sans le laisser cuire. Jette la farine dessus, mélange bien, ajoute le bouillon louche par louche jusqu’à obtenir quelque chose qui coule en ruban de la cuiller. Tu incorpores alors 40 cl de crème fraîche épaisse. Parlons clair, c’est de la sauce suprême montée avec le bouillon de cuisson.

Tu vas ensuite ciseler (couper finement aux ciseaux) une bonne vingtaine de feuilles d’estragon. Laisse-les infuser une dizaine de minutes dans la sauce, hors du feu.

Après quoi, tu remets dans la sauce le poulet et les fenouils, et tu laisses mijoter, à tous petits bouillons, à la limite de l’ébullition, pendant encore 15 mn.

Les saveurs du poulet , de l’estragon et du fenouil sont mélangées, le parfum de celui-ci donne une discrète note anisée à l’ensemble. En plus, c’est un légume très agréable et très digeste.

A déguster dans la Voiture-restaurant? Table de la voiture restaurant du VSOE (Musée de Mulhouse)

Bon appétit!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.