Nasi goreng

Nasi Goreng (1)

photo ©http://poornimastastytreats.blogspot.fr

 

 

Pour les Néerlandais, la cuisine indonésienne est aussi traditionnelle que l’est la cuisine d’Afrique du Nord pour nous. Cette recette est celle du Riz frit (Nasi goreng en malais) que nous avait transmise ma regrettée belle-sœur Hélène, des Pays-Bas. Elle avait vécu pendant une dizaine d’années à Palembang (Sumatra), où son mari pratiquait l’agronomie tropicale dans une plantation d’hévéas.

Je l’ai à peine simplifiée pour la mettre à la portée de tous mes lecteurs qui ne trouvent pas forcément en France les produits et épices d’origine…

La recette est très simple:

Pour 4 personnes :

  • 350g riz blanc grains longs (ou mieux Basmati si on est sûr de savoir le cuire sans faire la ‘colle’ 😊
  • 500g porc, filet ou longe (on peut également utiliser en variante des filets de volaille, compter le même poids)
  • 1 gros oignon finement haché
  • 1/2 carotte, 1/2 blanc de poireau finement émincés en julienne.
  • 1 gousse d’ail hachée finement
  • 4 cuillers à soupe d’huile
  • sel poivre selon le goût
  • sauce de Soja brune épaisse (ketjap): une à deux cuillers à soupe, selon goût.

Epices:

  • 1 cuiller à café de coriandre en poudre
  • 1/2 cuiller à café de cumin moulu
  • 1/2 cuiller à café de gingembre en poudre
  • 1/2 cuiller à café de poudre de laos (galanga)
  • A défaut de ces épices, 1 cuiller à soupe de curry doux.

 

Dernière minute 09/01/2009 : On trouve également en grandes surfaces aux Pays-Bas et en Belgique, des sachets d’épices toutes prêtes à l’emploi, sous la marque CONIMEX par exemple. Des produits équivalents d’une grande fraîcheur sont également disponibles en VPC sur un site spécialisé. Cette belle maison, le DOCK DES EPICES, est situé dans le cœur historique du Vieux Bordeaux à quelques coudées des quais du Port de la Lune. (Pub gratuite…)

Préparation :

Détailler la viande en petits cubes d’un cm de côté, la mélanger avec les épices et 2 cuillers à soupe d’huile et laisser reposer une heure.
Faire sauter la viande dans un wok ou une poêle très chaude, avec l’oignon. Rajouter les légumes et un verre d’eau, laisser mijoter le tout 30 minutes, l’eau doit alors être évaporée.

Pendant ce temps cuire le riz blanc dans beaucoup d’eau salée, l’égoutter soigneusement, le garder au chaud et rajouter dans le wok avec viande et légumes en fin de cuisson avec la sauce soja. Laisser dorer cinq minutes à feu très vif, en remuant délicatement…

NOTA : si l’on dispose d’un Rice-Cooker, l’utilser bien entendu!

Servir le tout sur un grand plat creux, accompagné de:

  • Purée de piments rouge (sambal oelek) à consommer avec parcimonie…
  • Concombre en dés, tomates crues en quartiers disposés sur un ravier (pour éteindre le « feu » du piment).
  • Mélange de noix de coco râpée et cacahuètes grillés quelques minutes dans une petite poêle anti-adhésive à feu vif, sans matière grasses et qui tiédit dans un bol.
  • Oignons frits, et mélange de pistaches et cacahuètes grillés, à parsemer dans l’assiette.

On peut adjoindre quelques bananes fendues en long et grillées au beurre à la poêle, une fine omelette présentée en lanières, des légumes asiatiques conservés à l’aigre-douce en bocal et des pousses de soja.

On sert le riz dans chaque assiette, et on entoure de légumes crus ou marinés et des autres ingrédients présentés sur la table.
On accompagne de Kroepoek (chips de crevettes, chez tous les traiteurs chinois, et même en GMS).

Pour s’humecter le gosier, je conseille:
Bière (à la manière asiatique), vin rosé frais (Tavel, Provence…) mais pas de Thé* qui ne se boit jamais à table! (voir ci-dessous).

Attention, si vous avez abusé du piment, ne buvez pas, mangez concombres et tomates crues, au pire une cuiller de crème fraîche!

*Le service du thé en Indonésie:
Chaque après-midi, avant le coucher du soleil, le thé devient un rituel… thé vert, au jasmin, parfumé au gingembre, au chrysanthème, servi avec de petits gâteaux « jajan pasar », de « fruits oubliés », coulis ou autres salades de fruits exotiques. Demandez : teh panas (thé chaud) ; manis (sucré) ; pahit ou tawar (sans sucre) ; dingin (thé froid).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.