Pourquoi désespérer ? petite chronique du confinement (2).

de | 22 mars 2020

Bonjour à tous,
En ce dernier dimanche avant le passage à l’heure d’été dimanche prochain, nous espérons vous trouver toujours en bonne santé  et nous, nous allons toujours  bien.

Figurez vous que le temps passe… Vous ne me croyez pas ? regardez donc les images ci-dessous et rappelez vous l’époque où ces personnes et ces objets faisaient partie de notre environnement quotidien. Et si vous êtes trop jeunes pour les avoir connus, imaginez ce qu’était la vie en ces temps-là.
Téléchargez ce fichier >>>>>>>>>> Qui a connu…?
C’était le temps de la jeunesse pour quelques-uns d’entre nous. Les plus jeunes auront certes du mal à imaginer notre passé.
Pourtant de nombreux films des années 1940-1970 donnent un excellent aperçu de la façon de vivre à cette époque. C’est le moment de revoir la série des « Antoine Doisnel » de Truffaut, cinq films passionnants échelonné sur 20 ans, de 1959 à 1979. Egalement « L’assassin habite au 21 » (1942) et « Quai des Orfèvres » de Clouzot (1947), et pour l’époque de la guerre « La Bataille du rail » (1946) de René Clément, parmi des dizaines d’autres films disponibles sur internet.
Je sais, c’est du « noir et blanc » et ça ne plait guère aux plus jeunes… pourtant à y regarder de près la « couleur » n’a pas toujours amélioré la qualité des images (comparez « Jours de Fête » (1949) de Tati dans les deux versions…).

Et par les temps de confinement que nous connaissons, aérez-vous, regardez le délicieux « Les vacances de Monsieur Hulot » (1953) du même Tati, séjour inoubliable d’un personnage lunaire sur une belle plage de Vendée, des vacances « à l’ancienne » comme j’en ai connu avec mes sœurs et mes frères, alors que nos parents nous faisaient découvrir le Finistère (Le Pouldu), la Loire atlantique (St Brévin), les Charentes (Saint-Palais) et bien d’autres villes et villages qui nous semblaient si exotiques !

Nostalgie de vieux ? diront les plus jeunes. Eh bien jurez moi, vous les moins de 25 ans, que vous ne gardez pas un souvenir ému de bien des instants de votre propre enfance !

Voilà, passez une très bonne journée et prenez soin de vous,
bises à toutes et tous,
à bientôt « sur cette même chaîne »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.