• Réforme du conseil économique, social et environnemental : « LA VOIX DES PLUS PAUVRES EST AFFAIBLIE »

de | 19 mai 2021

La suppression du siège d’ATD Quart Monde au Conseil économique, social et environnemental est le signe que « la lutte contre la pauvreté n’est plus du tout une priorité du gouvernement », selon la présidente d’ATD Quart Monde, Marie-Aleth Grard.

Quelles sont les conséquences de la réforme du Conseil économique, social et environnemental ?

Le nombre de conseillers a été diminué de 233 à 175 et le groupe des personnalités qualifiées, auquel appartenait ATD Quart Monde depuis 1979, a été supprimé. Seuls deux sièges sont désormais dédiés aux représentants des associations de lutte contre la pauvreté, un pour la Croix-Rouge et un pour le collectif Alerte, dont fait partie ATD Quart Monde. La grande pauvreté augmente significativement dans notre pays et nous sommes scandalisés de voir que le nombre de représentants des plus pauvres au CESE diminue. C’est un recul de notre démocratie.

La suite est à lire >>>>>>>>>>>>> ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.